Semestre Erasmus à Prague (VSFS)

Tifenn étudiante en L2 classe Shanghai CAI a effectué son Erasmus à Prague.

IMG_1232

J’ai choisi de partir à Prague car c’est une très belle ville historique et culturelle en plein centre de l’Europe. Je l’avais déjà visité auparavant mais il ne m’en restait que quelques souvenirs très vague. La ville est très petite et peut facilement se visiter à pied en un week-end seulement. La vie y est très agréable et la population très cosmopolite puisqu’il y a énormément d’expatriés: énormément d’étudiants venus des 4 coins du monde comme des travailleurs ressortissants de pays de l’UE comme l’Italie, l’Espagne et la France ! Et oui! Il fait bon vivre à Prague puisque la République Tchèque ne connait pas la crise.

L’université

J’ai étudié dans une école privée de Prague: VSFS (Vysoka Skola Financi a Spravni ou encore Université d’Administration et de Finances). Malheureusement, en AEI, nous n’avons pas de partenariats avec les 2 meilleures universités de Prague (Charles University qui est très réputée et la VSE, l’université d’économie). Cette université est située dans Prague 10 mais elle est très proche de Prague 2 (centre-ville). En 10 minutes à peine nous sommes dans le centre ville. Dans cette école, il y a deux programmes : un programme en tchèque suivi par les étudiants tchèques et une poignée d’étudiants étrangers et un programme en anglais suivie par les étudiants étrangers (venus de Russie, Kazakhstan, Ukraine, Biélorussie, Ouzbékistan…), les étudiants Erasmus et quelques étudiants tchèques. Les cours que j’ai choisé sont axés sur le business, l’économie et les relations publiques (Business Management, Macroéconomie, Public Relations, Business English Composition). Je me suis aussi inscrite dans des cours de Tchèque et d’histoire Tchèque. Dans cette université, les cours ont lieu du lundi au jeudi. J’avais une quinzaine d’heures par semaine répartie sur le mercredi et le jeudi (pour un total de 30 crédits comme en France). Pour le choix des cours, je vous conseille d’assister à tous les cours qui vous intéressent la première semaine afin de faire le meilleur choix possible. Car malheureusement certains professeurs ont un accent tchèque terrible et on ne comprend pas tout.

La vie Erasmus

Dans l’université où j’ai fait l’échange, il y a un Student Club spécialement dédié à l’accueil des étudiants Erasmus. Ce club fonctionne grâce au système des « buddy »: avant notre arrivée nous sommes assignés à un buddy, un étudiant de l’école qui nous aidera dans nos premières démarches à Prague. Ma buddy est ainsi venue m’accueillir à l’aéroport et m’a aidé à obtenir la carte de transport. Mais elle est devenue bien plus que ça évidemment! Les étudiants du student club sont très accueillants et bien qu’ils ne sont pas des étudiants Erasmus, ils vivent au rythme de la vie Erasmus de Prague. Pendant le semestre, il y a des soirées Erasmus pratiquement tous les jours organisés par les différentes associations Erasmus de la ville. Ces associations telles que « Student Zone Praque » organisent les soirées mais aussi des week ends dans les capitales européennes à proximité comme Cracovie où je suis allée.

La vie à Prague

A Prague, j’ai choisi de vivre en colocation.Le quartier où j’ai vécu est à mon gout le meilleur quartier de Prague: Vinohrady. C’est un quartier très central mais il n’est pas rempli de touristes. Il y a plein de bars, de restos et de friperies à côté mais aussi un parc (riegrovy sady) où j’ai adoré passé mes après-midi au printemps. Le loyer me coutait 350euros mensuels ce qui est assez cher pour Prague. Il est possible de trouver beaucoup moins chers. Mais j’étais extrémement satisfaite de mon appart qui était très bien située: à 10 minutes à pied de l’école et à 10 minutes de la place de la vieille ville). La vie à Prague est très peu chère. C’est un vrai avantage car on peut vraiment se faire plaisir pour rien. J’ai donc pu faire très attention à mon budget. La bière (boisson nationale) par exemple coûte en moyenne 1euro et elle ne dépasse jamais les 2euros (sauf dans les restos très touristiques où il ne vaut mieux pas aller). Les restaurants sont également très attractifs et même dans les restos les plus luxueux on paie 2 à 3 fois moins chers qu’à Paris. Dans le centre ville historique, il y a plein de boites et des bars très sympas. Des pubs tels que Popo Café ou Propaganda, très animés le soir et où les consos sont très peu chères. Mais des boites comme Harleys qui reste une de mes préférées pour son style musical très Rock’n’Roll !

photo

L’hiver à Prague

Je connaissais Prague pour ses hivers très froids car j’y étais déjà allée un Noël mais cette année, l’hiver s’est étendu jusqu’à la première semaine du mois d’avril et en Mars il a fait extrêmement froid. J’ai du porter ma grosse doudoune jusqu’à Avril. C’est dur à croire! Prévoyez donc des habits très chauds car si l’hiver est aussi rugueux l’année prochaine vous verrez plus de neige que de soleil pour votre Erasmus!

IMG_1092

Voyager

Prague est le point de départ parfait pour voyager en Europe centrale. Je suis allée à Vienne en bus pour moins de 30euros aller retour et 5h de voyages. J’ai aussi pu aller à Cracovie et Auschwitz, ce qui a été une vrai expérience. En République Tchèque il y a aussi des villes très sympas à visiter comme Karlovy Vary (la ville tchèque que j’ai préféré) qui est une station thermale. Mais aussi Kutna Hora, une ville médiéval avec un ossuaire impressionant et Plsen, la ville productrice de la fameuse bière « Pilsner Urquell » !

Aller à Prague

Prague n’est qu’à 1heure et demie de Paris. Les vols sont très fréquents et ne sont pas trop chers. Je ne recommande pas de choisir Easy Jet, l’erreur que j’ai faite à l’aller car les tarifications bagages sont très handicapantes quand on part à l’étranger aussi longtemps et sur 2 saisons. De plus, le prix du vol, quand on rajoute le prix du bagage supplémentaire m’est revenue à 100euros alors qu’au vol retour en prenant Air France j’ai payé 86euros avec les bagages compris. Il est aussi possible de prendre le bus mais le voyage est assez long et on n’y gagne pas tant que ça.

Et après ?

L’expérience Erasmus m’a apporté énormément : de nouveaux amis venant du monde entier et une plus grande maturité. Après cette expérience universitaire à l’étranger, je ne demande qu’une chose : avoir la chance de pouvoir repartir à l’étranger. Pourquoi pas au Québec ?

 Pour la contacter: tifennboni@gmail.com

Voir son blog sur son expérience Erasmus.

Voir aussi: Semestre Erasmus à Prague à la CULS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s