Un semestre à Brisbane en Australie

Lucy est étudiante en 3ème année de marketing et de relations internationales à l’ESGCI à Paris. Elle est partie étudier en Australie pendant 6 mois.

10567592_10204396954906694_1949309772_n

L’Australie fait rêver beaucoup de personnes et attire de nombreux étudiants étrangers chaque année. J’en ai fait partie. Bien que j’y étais déjà allée, je voulais passer plus de temps dans ce pays magnifique pour y faire un semestre d’échange. J’ai donc postulé pour un départ à l’université de Griffith, à Brisbane par le biais de mon école et j’ai eu la chance de pouvoir partir. De là l’aventure a commencé !

Les cours

L’année scolaire en Australie est inversée, leurs grandes vacances d’été étant de novembre à mars. J’ai commencé les cours début mars, pour finir fin juin avec une période d’examen début juin. J’avais le libre choix de mes cours, du moment que ça coïncidais avec mon programme en France. La plupart des personnes que j’ai rencontré là bas n’avaient que trois cours, mais j’en ai choisi quatre : The Social Context of Asian Business, Consumer Psychology, Australia’s Foreign Relations, Dilemmas in International Relations. La méthode de travail était assez différente de la France, et bien qu’il y ait moins d’heures passées en cours, une lourde charge de travail est attendue derrière, chez soi. En général il y avait un contrôle de mi semestre, souvent sous la forme d’un QCM, puis une dissertation ou une présentation de groupe selon le cours, puis l’examen à la fin du semestre. Il y a donc peu de notes, il ne faut pas se rater !

10568002_10204396954986696_921975327_n

 

L’integration

Mon intégration en Australie s’est faite sans aucun souci. Les gens là bas sont très ouverts, détendus et adorent faire la rencontre de nouvelles personnes. Mon université avait une grande communauté d’étrangers, donc j’ai rencontré des étudiants du monde entier ! Griffith s’occupe très bien des étudiants en mobilité internationale avec une équipe qui est présente tout au long de l’échange. Les « Griffith Mates » sont aussi là pour répondre aux questions des étudiants et les intégrer au mieux. Ils organisent même un voyage d’intégration de quelques jours à Byron Bay, une ville sur la mer à deux heures de Brisbane.

10544947_10204396954866693_1733071007_n

Le logement

L’université propose des logements pour les étudiants sur le campus, mais j’ai choisi de vivre en plein centre ville, à 20 min de la fac. Il n’y a vraiment pas grand chose à faire autour du campus, toute l’action se déroule en ville ! Brisbane est une ville plus petite que Sydney ou Melbourne, donc le centre est minuscule. J’avais un studio dans un bâtiment rempli d’autres étudiants (Unilodge) qui me coûtait autour de 1500$ par mois. Il faut savoir que les loyers sont chers en Australie ! Beaucoup d’étudiants optaient aussi pour un « share house », où ils vivaient à 4 ou 5 dans une maison. Ca divise les charges !

10456295_10204396954946695_1459356566_n

Le billet d’avion

Le billet n’est pas donné, étant littéralement à l’autre bout du monde, on paye cher pour aller en Australie. Je n’ai pu prendre qu’un billet aller car je n’avais aucune idée de quand serait ma date de retour, ce qui a fait que j’ai payé plus cher que si j’avais directement pris un aller retour. Il faut compter 1000€ pour un aller. Il faut compter environ 20 heures de vol en tout avec une escale (Hong Kong, Dubaï, Singapour…). Mon conseil serait de s’arrêter 1 ou 2 jours dans la ville d’escale pour visiter, ça fait une pause dans le voyage.

10565814_10204396955026697_784070271_n

Vivre en Australie

C’est sûrement l’un des pays les plus relax au monde. Les habitants sont très détendus, leur moto étant « No worries mate !». La vie y est tout de même bien chère. En contrepartie, les salaires y sont plus élevés, et avec un visa étudiant il y a possibilité de travailler 40 heures tous les 15 jours. Il y a une grosse culture de la vie extérieure et de la plage. Le weekend, tout le monde se dirige vers les côtes pour faire un barbecue entre amis. J’ai beaucoup voyagé en étant là bas, j’ai visité de nombreux endroits comme Sydney, Melbourne, Perth, Cairns, Byron Bay, Whitsundays (des îles paradisiaques)… Avec les auberges de jeunesse partout, pas besoin de se ruiner en partant voyager. J’ai été marquée par la beauté de ce pays, et j’y retournerai sans hésiter dès demain.

Lire aussi: Un semestre MICEFA à Sacramento

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s